| english Deutsch | english English | polski Polski

 

L’utilisation des figurines

 

L’utilisation des figurines bibliques et la symbolique des couleurs.

 
Avec les figurines on peut traduire le message de la bible en les disposant dans des scènes simples qui permettent de mieux comprendre le texte.
La phase de fabrication qui est du ressort artistique, conduit déjà au personnage biblique et favorise une identification avec lui à travers la figurine.
Les textes bibliques deviennent plus compréhensibles et leur message prend une forme nouvelle.
 
 
Les figurines bibliques sont devenues indispensables à bien des paroisses dans l’annonce de la parole, l’accompagnement des personnes en difficulté et la pédagogie en général.

 

    

 

 

La symbolique des couleurs

Winfried Dalferth

 
Pour mettre les figurines bibliques en scènes il est souvent nécessaire de recourir à des éléments symboliques : par ex. des tissus ou des châles de couleurs.
Afin de bien jouer avec les différentes couleurs et souligner le message de la scène, il est bon de connaître la signification des couleurs.
 
Dans le tableau qui suit, vous trouverez des notions courantes dans notre culture chrétienne, d’ordre liturgique (l), positif (+) et négatif (-).
 
blanc                l           Pâques, Noël, Jeudi-Saint
                        +          pur, innocent, bon, sans péché, sublime
                        -          renfermé, malade, stérile, vide
 
gris                  +          conscient, distingué, élégant, réservé
                        -          indécis, inconsolable, indifférent
 
noir                  l           Vendredi-Saint
                        +          solennel, silencieux, calme,sérieux, cérémoniel
                        -          sombre, triste, vide, pécheur, méchant, mort
 
 
violet                l           Passion, Avent – couleur de l’église protestante
                        +          plein d’attente et d’espoir, contrit, repentant
                        -          déprimé, instinctif, fataliste
 
indigo               +          endormi, éloigné, éternel
(violet foncé)    -          engourdi, sans pitié ni fondement, froid
 
bleu                 l           couleur du Christ dans l’église ancienne
                        +          clair, céleste, confiant, imaginatif, fidèle
                        -          froid, pâle, blême, glacial
 
vert                  l           Trinité
                        +          plein d’espoir, calme, libre, en évolution, se réveillant, naturel, intuitif
                        -          empoisonné, moisi, pourri
 
jaune                l           couleur de l’Eglise catholique
                        +          clair, luisant, triomphant, intelligent, enflammé, ardent
                        -          jaloux, envieux, faux, perfide
 
orange             +          excitant, vigoureux, puissant
                        -          ignoble, brutal
 
rouge               l           Pentecôte
                        +          chaud, vivant, aimant, joyeux, sensuel, solennel
                        -          dangereux, sanglant, miséreux
 
rose                 +          doux, clément, aimable, supportable, conciliant
                        -          doucereux, fade, de mauvais goût
 
brun                 +          du terroir, stable, constant
                        -          périssable, putride
 
 
Les couleurs assombries par du noir perdent leur intensité lumineuse et donnent une impression sale.
Les couleurs éclaircies par du blanc modèrent les sentiments, appellent à la prudence voir même à la méfiance.